BOULEAU


On le reconnaît immédiatement à son écorce blanche en jeunesse, se détachant en lambeaux horizontaux et devenant crevassée et noire avec l’âge. Ses petites feuilles alternes sont triangulaires et irrégulièrement dentées. Ses chatons longs, une fois fertilisés, forment des cônes pendants se désagrégeant sur l’arbre, libérant des graines appréciées des oiseaux.