PIN SYLVESTRE


Avec son écorce en plaques fines, brun rouge puis ocre doré dans la partie supérieure du tronc, le pin sylvestre se reconnaît de loin. Ses aiguilles vert bleu sont regroupées par deux en plumets, ses petits cônes aux écailles épaisses abritent des graines dont les oiseaux sont très friands. Pionnier frugal tolérant les sols les plus pauvres et secs, le pin sylvestre devient en forêt un arbre majestueux.